forum du chat

forum sur le chat sur son alimentation, sa santé, les différentes races
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'histoire du chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rumba
fondatrice
fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 36
Points : 85
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: l'histoire du chat   Ven 5 Déc - 0:38

À la base
Le chat domestique est un mammifère carnivore de la famille des improductifs. À l’origine, son nom latin devait être Calis D’inutilencris. Mais le savant du coin avait un fils nommé Félix-Sylvestre, alors pour lui faire plaisir, il nomma le machin Felis silvestris nickapus.
Un chat pèse entre 2,5 et 9 kg (le double lorsque bourré de Friskies). Il mesure de 60 à 75 cm avec la queue et couvre une surface de 50 centimètres carrés lorsqu’écrasé par un camion. On sait également qu’à deux mecs avec des bouchons dans les oreilles, on peut étirer un chat jusqu’à 155 cm.

Un peu d’histoire
Parmi les premiers à s’intéresser aux chats furent les Égyptiens. À cause de mauvaises traductions, on croit généralement à tort que les Égyptiens considéraient le chat comme sacré. En vérité, le félin tenait un rôle tout à fait orienté vers le divertissement. Par exemple, lorsqu’ils ne dessinaient pas des bonshommes mi-face mi-profil, les prêtres s’amusaient à construire de longues glissades le long des pyramides et y jetaient le minou. L’arrivée de l’animal tête première dans une butte de sable provoquait une telle hilarité qu’on surnomma très vite le jeu «Machupissé tsuh». Chat VolantLes esclaves de Cléopâtre adoraient également jeter une flopée de chats dans son bain lorsqu’elle ne s’y attendait pas. Le but du jeu était alors de rapidement se rincer l’oeil sur la reine en furie et de fuir à toute vitesse avant de se faire embrocher par la garde royale. On nommait ce jeu «trente secondes de rigolade… couic!»

La Grèce, notablement, ne connaissait pas les chats à cette époque. Il faut dire qu’à travers la production de philosophes, la création d’une mythologie hallucinante et le joujou avec les petits garçons, il restait peu de temps pour importer une telle bête.

CatapulteLes Romains, par contre, adoraient le félidé. D’abord utilisé comme coussin autochauffant dans la haute société, puis comme projectile hurlant lors des disputes conjugales, il fut progressivement mis à profit dans l’entraînement des gladiateurs. Son usage est également reconnu dans la pratique du tir à la catapulte lorsque les cailloux manquaient.

Plus tard, l’histoire note qu’Attila le Hun ne se déplaçait jamais sans une douzaine de chats. Lors de ses moments tendus, il en lançait deux ou trois sur ses potes à l’aide d’une fronde. Jules le borgne était reconnu pour perdre un morceau à chaque fois.

SquishLes Vikings, avec tout le tact que l’on connaît, jouaient avec leurs chatons à un jeu nommé «squish», qui impliquait une bûche et un marteau de guerre, mais dont les règles se sont malheureusement perdues au fil des temps.

Au moyen âge, parce qu’on avait besoin de quelqu’un pour porter le chapeau, on démonisa minet et on l’associa aux sorcières et à Satan. Persécuté, torturé, massacré, il faillit disparaître d’Europe. Pas de chance, en son absence, les rongeurs colportèrent une charmante maladie prénommée Peste, qui tua une bonne partie de l’humanité. Ce qui montre qu’au moyen âge, les gens étaient cons. Pour une fois que le chat se montrait nécessaire, ils s’en sont débarrassé. Le chat frustré, décida de ne plus jamais être utile du reste de l’humanité, une promesse qu’il tient encore très bien aujourd’hui.
Chat et science

En 1508 l’abbé Pierre abandonne ses recherches visant à remplacer le raisin par des chats écrasés dans le vin rouge.

Franklin et le chatEn 1752, Bejamin Franklin fait une expérience célèbre sur la foudre en attachant un chat à un cerf-volant. Ceci mène à l’invention du paratonnerre.

Thomas Edison utilise un chat comme premier filament pour son ampoule électrique. Devant le manque de lumière et l’insistante odeur de matou cramé, il se sert par après d’un fil de carbone.

En 1939, Ernst Bedang termine sa thèse intitulée «La quantité d’hydrogène pouvant entrer dans l’anus de Mistigris» quelques jours avant sa mort dans une explosion mystérieuse.

Dès les années 70, on fait des études de faisabilité sur l’utilisation de jus de chats pressés comme combustible automobile.

Vers 1984, le petit Sébastien Tousignant constate qu’après le bain de minet, le micro-ondes est une mauvaise façon de sécher l’animal.

En 1988, mon frère teste sa théorie selon laquelle il peut me mettre de très mauvaise humeur en me lançant un chat dans le dos lorsque je sors de la douche. Il a raison. Et mal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-duchat.forum-actif.net
 
l'histoire du chat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire du chat et la souris
» L'histoire du chat à travers la grande histoire
» La triste histoire du chat abandonné
» Morale d'une Histoire
» L'histoire de Teo et Grisette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum du chat :: race de chats :: les races de chats-
Sauter vers: