forum du chat

forum sur le chat sur son alimentation, sa santé, les différentes races
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 dans la mythologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rumba
fondatrice
fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 36
Points : 85
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: dans la mythologie   Dim 12 Avr - 0:20

Les superstitions liées au chat

Le chat serait une créature ambiguë, à la fois bénéfique et maléfique. Les gens qui le connaissent mal le croient sournois. À tort, évidemment.

Toutes les religions accordent au chat une place bien définie. Certaines l'assimilent au bien, d'autres au mal. Il fut tour à tour dieu, idole ou diable, est apparu comme le favori des sorcières, a attiré la violence des hommes ou au contraire leur admiration et leur vénération.

Au Cambodge, un chat en cage est transporté au cours d'une procession, de maison en maison, dans l'intention d'obtenir la pluie. Chaque villageois arrose le chat qui s'effraie et ses cris émeuvent Indra, le dispensateur de l'ondée fécondante, de l'eau. Indra est le plus grand des Dieux dans le védisme, religion de l'Inde. Il détient la puissance, symbolisée par la foudre avec laquelle il détruit les démons, mais est aussi lié à la sécheresse, laquelle évoque la notion de chaos primordial.

En Indonésie, chez les Nias de l'île de Sumatra, le chat est le gardien des enfers. Un arbre cosmique a donné naissance à toutes les choses de la terre. Pour monter au ciel, les morts prennent un pont. En dessous de ce pont, c'est le gouffre de l'enfer. Un gardien est posté à l'entrée du ciel avec un bouclier et une lance. Un chat lui sert à jeter les âmes coupables dans les eaux infernales.

Au Japon, le chat est un animal de mauvais augure. Il est capable de tuer les femmes et d'en revêtir la forme.

Dans la Chine ancienne, le chat est un animal bienfaisant. Lors des danses agraires, l'attitude du chat était mimée en même temps que celle du léopard car il apportait beaucoup de bonheur dans les maisons et les récoltes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-duchat.forum-actif.net
rumba
fondatrice
fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 36
Points : 85
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: dans la mythologie   Dim 12 Avr - 0:21

La légende du sacré de Birmanie

Une légende raconte que le Sacré de Birmanie était le gardien du temple de Lao-Tsun, où était vénérée la déesse Tsun Kyan Tsé.

Au début du XVIII siècle, dans le Temple de Lao-Tsun, en Inde, vivaient en prières les prêtres Kittahs, réputés pour leur sagesse. Gardiens des temples, ils vénéraient plus particulièrement le dieu Song-Hio et la déesse aux yeux saphir, Tsun-Kyan-Tsé, qui préside à la transmutation des âmes. Avec eux, 100 chats blancs aux yeux jaunes peuplaient les temples.


Le plus vénérable de ces prêtres était Mun-Ha, auprès duquel méditait Sinh, un chat tout blanc dont les yeux étaient jaunes.

Lors d'une attaque du temple par des Thaïs et des Brahmanes, Mun-Ha fut tué, son chat divin à ses côtés. Sinh bondit alors sur la tête de son maître, resta figé devant la statue de la déesse et se métamorphosa. Ses pattes, ses oreilles, sa face et sa queue prirent la couleur sombre de la terre. Ses quatre pattes brunes, qui touchaient le crâne vénérable du prêtre martyr, devinrent d'un blanc éclatant, du bout des ongles jusqu'à la naissance des doigts. La statue de la déesse se pencha vers Sinh et lui couvrit de la main ses yeux jaunes qui soudain devinrent du même bleu saphir profond que les yeux de la déesse.


D'un regard de Sinh, les Kittahs poussés par une force invincible se précipitèrent pour fermer les lourdes portes de bronze. Passant par un souterrain, ils refermèrent la porte de bronze sur les Thaï et les Brahmanes, qui, prisonniers, furent massacrés. Le Temple était sauvé de la profanation et du pillage. Sinh n'avait pas quitté son maître, refusant toute nourriture. Il mourut 7 jours après emportant vers Tsun-Kyan-Tsé l'âme de Mun-Ha trop parfaite désormais pour la terre.

Sept jours après la mort de Sinh, les prêtres assemblés pour décider de la succession de Mun-Ha virent venir en troupe lente, les 100 chats du temple qui, ô merveille, avaient subi la même transformation que Sinh: leurs pattes étaient gantées de blanc et les topazes de leurs yeux s'étaient muées en saphir. Silencieux et souples, ils entourèrent Ligoa, le plus jeune des Kittahs, désignant ainsi la volonté de la déesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-duchat.forum-actif.net
rumba
fondatrice
fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 36
Points : 85
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: dans la mythologie   Dim 12 Avr - 0:22

Mythes et folklore

Au fil des siècles et dans des cultures très différentes, le chat a nourri folklore et superstition et n'a pas été associé qu'aux sorcières. Ainsi, aujourd'hui encore, on conseille souvent aux jeunes mères de ne pas laisser un chat dormir dans la même pièce que le bébé, de peur qu'il n'étouffe l'enfant ou "n'aspire son souffle", ou que le bébé ne s'étrangle avec sa fourrure.
L'origine de cette superstition semble remonter à une ancienne légende populaire hébraïque. Adam aurait eu avant Ève une épouse nommée Lilith.
Cette dernière refusa de se soumettre à Adam et fut donc bannie du jardin d'Éden, après quoi elle hanta la Terre en tant que démon.
Les Séfarades pensaient que Lilith avait revêtu la forme d'un chat noir géant appelé El Broosha, qui suçait le sang des nouveaux-nés.

Le chat occupait une place bien différentes dans les croyances d'une branche de la foi bouddhiste, pratiquée en Asie du Sud-Est. On y pensait qu'au décès d'une personne ayant atteint le plus haut niveau de spiritualité, l'âme entrait dans le corps d'un chat. Elle y restait jusqu'à sa mort, puis accédait au nirvana.
C'est peut-être cette croyance qui explique la présence d'un chat aux pieds de certaines statues du Bouddha, malgré l'opinion contradictoire de l'autre tradition bouddhiste sur le chat. C'est l'avis le plus favorable qui semble avoir persisté jusqu'au XXème siècle. Lorsque Rama VII fut couronné roi de Siam (Thaïlande) en 1925, un chat prit part au cortège comme représentant de l'ancien roi, Rama VI.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-duchat.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dans la mythologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
dans la mythologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vent... Les noms des vents, tout savoir ou presque sur le vent...
» L'Oiseau tonnerre / ETATS-UNIS
» AIR DANS LE FILTRE (PROFI E900 JBL)- DEGAZAGE PERMANENT DANS LE BAC
» 42- Refuge affilié S.P.A. à Saint Chamond dans la Loire
» Mettre une pierre dans mon aquarium.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum du chat :: généralité sur le chat :: leur histoire-
Sauter vers: